SWITCH TO ENGLISH

Next Post: Profiter de sa pause déjeuner quand on est télétravailleur
Previous Post: L'actualité d'Apprendre2.0


La liberté d'expression en danger


Afin de lutter contre le piratage internet, 2 projets de lois sont actuellement à l'étude aux US. On les nomme SOPA et PIPA (Stop online piracy act, Protect intellectual property act). L'objectif est de défendre les intérêts financiers des industries des maisons de disques et des studios hollywoodiens ... industries qui ont du mal à s'adapter aux NTIC et qui se plaignent de la concurrence produite par les sites de partage sur internet.

L'enjeu est si important que des actions de protestations sont lancées un peu partout sur le web, sous la forme de pétitions ou de blackout (sites web mis en berne pour sensibiliser leurs utilisateurs) :)

Against SOPA and PIPA


L'enjeu, mais quel est-il déjà ? D'après Barack Obama il s'agit d'une législation qui réduit la liberté d'expression, augmente les risques pour la sécurité cybernétique et sape le dynamisme et le caractère innovant de l'Internet mondial.

Les acteurs du web se rassemblent pour créer un lobbying pouvant contrer le lobbying des industries américaines. Un site web, http://www.fightforthefuture.org, a été lancé pour encadrer ce mouvement de protestation. Voici les directives qu'ils communiquent aujourd'hui aux citoyens américains :
1. Plan on calling your Senator every day next week.  Pick up the phone each morning and call your Senators' offices, until they vote "no" on cloture.  If your site participated today, consider running a "Call the Senate" link all next week.

2. Tomorrow, drop in at your Senators' district offices.  We don't have a cool map widget to show you the offices nearest you (we're too exhausted! any takers?).  So do it the old fashioned way: use Google, or the phonebook to find the address, and just walk in, say you oppose PIPA, and urge the Senator to vote "no" on cloture.  These drop-in visits make our spectacular online protests more tangible and credible.

Ce mouvement de protestation a t-il une chance d'aboutir ? La semaine dernière, seulement 5 sénateurs se prononçaient contre la PIPA. Aujourd'hui ils sont  35 à s'opposer à ces projets de lois ! Il faut 41 votes "contre", pour que les projets soient abandonnés.

La discussion se passe aux Etats Unis (logique car il s'agit de leur legislation), mais tout le monde sera impacté par ces décisions ! La lutte s'organise donc principalement aux US car il est politiquement difficile d'agir depuis les autres pays :(

Cela fait pourtant longtemps que les usagers alertent leur gouvernement respectif de ne pas se préoccuper suffisamment des changements réclamés par les NTIC ... et signalent notamment le fait que les lois et les responsabilités qui gèrent l'internet sont nationales alors qu'internet n'a pas de frontière géographique et qu'il devrai donc être géré par des règles universelles et donc internationnales. On a avec ce conflit une vraie illustration du problème !

Publication Date: 2012-01-19

Tag: communication Human-Rights Open-Source

Related Posts



1 Comments


On 2012-01-25, Olivier: Les geeks font plier le Congrès !!

"Dès le 20 janvier, Harry Reid, chef du groupe démocrate au Sénat, et Lamar Smith, rapporteur de SOPA, annoncent que les votes sur les deux projets sont ajournés et appellent l'ouverture de négociations avec les professionnels de l'Internet."

Extrait de : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/01/24/les-geeks-font-plier-le-congres_1633784_651865.html#xtor=AL-32280308



Comments are now closed.



Who is behind this blog?

I'm passionate about what I do, and I love to help people


Nothing is more fulfilling than being part of a team with similar interests, and an organization that values its employees


ABOUT ME