elearning = création de contenu + accompagnement pédagogique.



elearning = création de contenu + accompagnement pédagogique. Sans accompagnement on ne fait que de l'e-information pas du e-elarning ! Je vous invite à lire le retour d'expérience de Lény Rodriguez, responsable formation chez Hill Rom. On comprend mieux les pré-requis nécessaires à la gestion des coûts lors de la création de contenu, et les difficultés liées à sa diffusion.

Mais si je n'ai rien loupé, on ne parle que de création de contenu et de sa diffusion via les LMS. Je ne vois pas de lien entre un formateur et un apprenant, je ne vois pas d'interaction entre les apprenants eux-mêmes ... et sans ces échanges, je n'arrive pas à parler de "dispositif de formation"

Je sais que beaucoup font le raccourci en parlant d'elearning dès qu'il y a prétexte à évoquer NTIC et formation, mais il ne me semble pas que ce soit l'habitude de Skolanet !

Personnellement je me force à bien distinguer "information" et "formation" :
- mettre des ressources à disposition des utilisateurs => c'est informer (le fournisseur de contenu fait de la communication ... et dans le meilleur des cas, l'utilisateur s'autoforme sans aide extérieure)
- accompagner les utilisateurs dans l'utilisation de ces ressources pour parfaire leur savoir => ça c'est de la formation !

Beaucoup d'internautes apprennent des choses en surfant sur YouTube, il trouve par exemple des tutoriaux et les exploite dans un cadre d'autoformation. Pourtant personne ne dit que YouTube fait du elearning !

Alors en quoi le dispositif mis en place chez Hill Rom est plus qu'un dispositif d'information (voire d'autoformation) ? En quoi est-ce vraiment un dispositif de formation ? Qu'est ce qui a été mis en place pour accompagner les utilisateurs dans l'utilisation de ces ressources ?

J'ai le ressenti que le dispositif mis en place chez Hill Rom est un vrai dispositif de formation, que la mise à disposition des ressources est complétée par des solutions permettant des échanges entre les salariés (voire un système d'évaluation et de suivi des apprenants). Il me semblerai donc bon d'en parler afin que les lecteurs aient bien en tête que si ils se limitent à produire du contenu sans réfléchir à l'accompagnement et au suivi ... et bien ils ne pourront pas assurer la réussite de leur projet !

Comme cet article évoque les coûts de développement, il me semble important que le lecteur soit invité à prendre en considération le coût global du dispositif (création/maintenance du contenu + coût des pédagogues) :)



Next Bookmark: Four Key Pillars To A Big Data Management Solution
Previous Bookmark: Le télétravail cela s’apprend jeune | Zevillage : Télétravail, coworking et nouvelles formes de travail


Who is behind this blog?

I'm passionate about what I do, and I love to help people


Nothing is more fulfilling than being part of a team with similar interests, and an organization that values its employees


ABOUT ME